Blog

Bourgogne, une marche vers la modernité

Région très convoitée des touristes, Bourgogne a d’ores et déjà inscrit son nom de l’histoire. La preuve, son patrimoine culturel se veut splendide et immense. En raison de sa situation géographique, Bourgogne a existé dans l’épopée celte. A Bourgogne, de nombreuses étapes décisives de la conquête de Gaule se sont déroulées. Pendant votre voyage touristique, fait une halte pour découvrir le trésor de la dame de Vix, les fortifications de Bitracte qui renseignent sur son émancipation depuis plus 2000 av. J.-C. Si Bourgogne a su s’inscrire dans l’épopée celte, son histoire se construit bien avant cette période.

Avant l’épopée celte, longtemps avant, des chasseurs firent des réalisations appréciables aux grottes d’Arcy-sur-Cure. Il s’agit en l’occurrence des lames de Silex de Volgu ainsi que des peintures les plus anciennes. Par ailleurs Bourgogne a vu naître les plus grandes tendances monastiques du Moyen Age entre Xe et le XIIe siècle. Il s’agit de Cluny et Cîteaux, qui a cette époque étaient des centres spirituels, artistiques et intellectuels.

Ces endroits cultes étaient aussi des centres politiques privilégiés de l’Europe toute entière. C’est au XIIIe siècle sous la houlette des ducs capétiens de Bourgogne que Dijon et Beaune sont considérés comme capitales en raisons de leurs nombreux ainsi que de leur rôle dans l’histoire. Autrement appelé Grands Ducs, les Valois firent une construction politique, qui va du Duché d’Autrefois jusqu’au Nord vers les côtes de la mer. Si on y accède par Cheva, on également s’y rendre en jeep. Découvrez les palais princiers de Gremolles, le Musée des Beaux-arts de Dijon et l’Hôtel-Dieu de Beaune.

Sous l’ancien régime, Bourgogne avait une relation à la fois forte et distante avec le pouvoir royal. Dans cette région pleine d’histoire on découvre aussi dans les musées le mode de vie et le savoir-faire des artisans, menuisiers, vignerons, meuniers et paysans.